Les Plumes d'Or
Bienvenue sur Les Plumes D'Or !

Rejoignez notre communauté de passionnés et participez à nos compétitions cordiales mensuelles (en tant qu'écrivain et lecteur)

Partagez avec nous vos créations (écrits, dessins, musiques etc.) et mesurez-vous à nos membres au moyen des divers jeux de mots,

Nous serions ravis de vous compter parmi les nôtres, pour ce faire inscrivez-vous.

Les Plumes d'Or

FORUM D'ECRITURE
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Très belle inspiration à tous, partagez vos créations (récits, poésies, dessins, croquis etc.) dans tous les thèmes qui vous plaisent et notamment les derniers proposés : la lumière dans tous ses états, les supers-héros & Co. et les intrigues & énigmes ! Le combat, les treillis ... [img]https://smileys à toutes mes plumes

Mise en place de RDV mensuels chaque soir de pleine lune à partir de 19H - RDV le 17 juin 2019 dans le forum dédié

Partagez
 

 Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
PlumeAPapote
Admin
PlumeAPapote

Messages : 2526
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 27
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Grande prêtresse des Plumes Dorées
Humeur : Gourmande d'histoires

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Eillyn

Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Empty
MessageSujet: Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau   Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Icon_minitimeJeu 3 Jan - 14:22

Coucou mes plumes,

J'ai repris doucement (très doucement à vrai dire : Un petit paragraphe en 3heures mdr)
Et je me disais, très bien je couche mes mots comme ils viennent, il y aura la, les, LA relecture(s),

Mais lorsque l'on relit et retravaille son récit on l'améliore au niveau des tournures de phrase, des mots employés,
Et je me suis dit : En fait suivant la maturité du projet et le moment où je vais le retravailler finalement mon écrit pourra être diamétralement opposé à mon premier jet,

En réalité j'écris un premier jet d'une histoire et cette histoire mutera au gré de mes ressentis,
Donc c'est finalement une histoire en perpétuelle évolution,

Peut-on vraiment fixer les mots ?
Doit-on se fixer une limite afin d'éviter une mutation constante ?

_________________

La magie est en chacun de nous, en chaque être vivant qui sait un tant soit peu écouter et observer. La magie vie et danse dans nos cœurs, pour peu que l’on alimente cette énergie. Laisse la magie pénétrer en toi, en ton esprit, en ton corps, en ton cœur, Lucie, et jamais celle-ci ne t’abandonnera.


flower
L'écrivain suit ses personnages et non l’inverse


 


Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Plume_11


Et n'oubliez pas de participer à la compétition cordiale entre plumes https://smileys.surl


[url=http://www.smil   [img]https://smileys  https://smileys.surl  [url=http://www.smil
Revenir en haut Aller en bas
http://lesplumesdor.forumactif.org
Champignon
Crazy Addict
Crazy Addict
Champignon

Messages : 2315
Date d'inscription : 22/01/2015
Emploi/loisirs : Gardien de la forêt

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Chanterelle

Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Empty
MessageSujet: Re: Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau   Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Icon_minitimeJeu 25 Avr - 18:20

C'est une très grande question Plumi...
Chaque oeuvre, chaque histoire, est perpétuellement en évolution, en mouvement... Certaines de mes histoires que je traine depuis des dizaines d'années n'ont jamais été écrites en entier mais certains passages ont été réécrits des dizaines voire des vingtaines de fois... et je pense que tant que l'on ne se fixe pas un objectif concret et précis, les histoires continuent d'évoluer. Elles sont vivantes. La question est de savoir comment TOI, en tant que leur auteur, SOUS QUELLE FORME tu veux les présenter au monde, et quand (par rapport à ta propre vie la plupart du temps).
Le travail d'écriture est long, fastidieux, on se relit beaucoup mais certains auteurs, aussi, refusent de se relire. Le fait EST que notre MOI et que notre STYLE évoluent tout au long de notre vie, donc, on pourrait réécrire la même histoire tout au long de notre vie, et elle serait toujours différente, on aurait toujours quelque chose à modifier.
Ce dont il faut se souvenir aussi, c'est que, au moment où tu inventes une histoire, où elle nait, où l'idée première te vient, tu es à un moment précis de ta vie, un MOI précis. Ce moi est la mère/le père de ton histoire. Ton histoire va grandir et évoluer, et parfois vous le ferez ensemble et ça profitera aux deux, mais des fois pas. Il faut avoir beaucoup de persévérance ou de ténacité pour rester accroché à une histoire qu'on a commencée il y a des dizaines d'années et qui, dans son premier appareil, ne nous plait plus (c'est même logique qu'elle ne nous plaise plus, on a évolué)... alors ce qu'il faut décider, c'est QUAND et COMMENT tu décides que cette fois c'est bon, c'est le moment de relâcher ton histoire dans la nature, tu la juges suffisamment accomplie pour la laisser vivre par elle-même (car n'oublie pas que toutes les histoires continuent à vivre et à être réécrites par leurs lecteurs eux-mêmes), pour la jeter dans le vaste monde.
C'est un décision difficile, parfois, mais aussi, je pense, essentielle. C'est tragique, certes, de ce dire "je dois la laisser partir". Oui je sais j'en parle comme d'une personne mais en fait c'est un peu ça quand on y réfléchit. Et, quand on y réfléchit, on se dit toujours "je peux l'améliorer", et c'est vrai, mais d'un autre côté il faut que ces améliorations restent en adéquation avec la nature même de l'histoire, avec ce qui l'a fait naitre et surtout avec le MOI qui l'a fait naître. Et je pense que si ton MOi a beaucoup changé, alors il risque de changer trop l'histoire par rapport à ce qu'elle devait/devrait être, donc je pense qu'il faut faire attention à ne pas trop "couver" nos histoires, par peur de ne pas en faire assez... et à les laisser être elles-mêmes, des témoignages imparfaits de nos états d'écrivains imparfaits.

Cela dit, il y a des auteurs qui publient puis réécrivent la même histoire toute leur carrière. Chacun son obsession Wink

J'espère que ça aura répondu à certaines de tes questions en tout cas c'est tout ce que je peux cracher sur le sujet (oué je sais vous avez rien compris je m'exprime pas clairement), sachant, que, de mon côté, j'ai effectivement des histoires sur le feu depuis littéralement plus de dix ans, sur le point de tourner en rond dans son écriture et de réécrire toujours la même histoire, je sais UN PETIT PEU, de quoi je parle. Mais après le rapport de chacun avec son travail est toujours différent, donc...

[img]https://smileys

_________________
« Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans les ténèbres. » Marie EBNER VON ESCHENBACH

Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Gagnan11 Like a Star @ heaven Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau Yycuye11 Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://laborinthique.revolublog.com
 
Écriture, relecture, re relecture, réécriture à la frontière du renouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice d'écriture. - L'Insolitude
» AU BONHEUR DES OGRES de Daniel Pennac
» [Catégorie] A la manière des Monty Python
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Y a-t-il une écriture féminine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Plumes d'Or :: UNE MAIN TENDUE... :: CONSEILS D'ECRITURE-
Sauter vers: