Les Plumes d'Or
Bienvenue sur Les Plumes D'Or !

Rejoignez notre communauté de passionnés et participez à nos compétitions cordiales mensuelles (en tant qu'écrivain et lecteur)

Partagez avec nous vos créations (écrits, dessins, musiques etc.) et mesurez-vous à nos membres au moyen des divers jeux de mots,

Nous serions ravis de vous compter parmi les nôtres, pour ce faire inscrivez-vous.

Les Plumes d'Or

FORUM D'ECRITURE
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Très belle inspiration à tous, partagez vos créations (récits, poésies, dessins, croquis etc.) dans tous les thèmes qui vous plaisent et notamment les derniers proposés : la lumière dans tous ses états, les supers-héros & Co. et les intrigues & énigmes ! Le combat, les treillis ... [img]https://smileys à toutes mes plumes

Partagez | 
 

 Quelques notes et flocons plus tôt...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Champignon
Crazy Addict
Crazy Addict
avatar

Messages : 2193
Date d'inscription : 22/01/2015
Emploi/loisirs : Gardien de la forêt

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Chanterelle

MessageSujet: Quelques notes et flocons plus tôt...   Dim 31 Jan - 12:08

__________________________
Naaaan, je n'ai pas pu résister xD
Avis au lecteur : lis Quelques notes et flocons, du boo-book, avant de lire celui-ci...

__________________________



On se les gèle.
J’ai encore eu la merveilleuse idée de sortir dessiner en hiver. Si je tombe encore malade, je saurais bien pourquoi.
Au moins cette fois mes cheveux étaient secs, pas comme celle du saule pleureur…Oui, le saule pleureur au bord de la rivière, que j’ai dessiné sous la neige… ce qu’il est beau, cet arbre ! Je dessinerais tous les arbres, l’hiver, s’il ne faisait pas aussi froid.
Mais l’été me chagrine, aussi, car les feuilles cachent tout ce que j’aime des arbres, et un grand soleil sur une feuille fait plus de mal qu’un peu de neige, à mes yeux noirs.

Mais aujourd’hui il gèle, vraiment.
Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de sortir à nouveau. Mes gants ne m’isolent pas du froid, si peu, j’ai froid.

J’ai déambulé jusqu'au lac, tout à l’heure… traversé les jardins, croqué un oiseau sur une branche. Que j’aime les oiseaux !
J’ai vu un chat, hier, au bord de la rivière, et délogé trois familles de canards, juste en marchant au dessus d’eux. J’ai ris. Il a du me prendre pour une folle, ce passant-là…mais bon, j’aurais comme l’habitude de ça.
Si j’avais porté mon carnet, hier, j’en aurai dessiné des choses.
Alors, tout à l’heure, je l’ai pris. Même s’il était tard, je l’ai pris.
Un carnet, un stylo (pour ne pas hésiter à mordre), un bonnet et mes clefs.
J’ai même oublié le téléphone, je crois. Je vis comme une sauvage.
J’ai fait le tour du lac, une fois.
Et croqué, dessiné encore.
Le paysage gelé.
Essais de glace, de neige, d’écorce, de mousse. Je pourrais faire tellement mieux, si je ne gelais pas.
Mais j’aurais tellement moins à voir, si il ne gelait pas…
Trouvé une pièce au fond d’une poche, pris un thé au bar le plus proche. Laissé tomber la nuit, en me réchauffant.

Ce n’est pas prudent, je le sais. Mais c’est un soir de pleine lune, je le sens dans mes veines, et puisque je suis déjà là, je ne veux rien manquer.
Refaire le tour du lac, de nuit.
Je peux même dessiner de nuit, quand la pleine lune se lève, mais je sais que ça ne rendrait rien. Car les formes sont toutes les mêmes, c’est la couleur qui change. Comment rendre la lune avec un stylo bic ?
Alors je marche.
J’admire.
J’explore.
Et je respire.
L’air glacial qui me clouera au lit demain.
Pour un morceau de pleine lune, qui ne m’aurait, de toute manière, jamais laissé dormir.
Je la connais.

Je crois que j’ai passé la nuit, tenue debout par la pleine lune, et les étoiles. Et une envie, bizarre, de ne pas rentrer ce soir.
Il ne fait pas tout à fait jour, même pas bientôt, mais déjà des joggeurs me croisent, haletant fort.
Je marche encore, gelée dans tous mes membres, le carnet pressé sur mon cœur.
Ça fait des heures que j’avance dans le silence. J’attends que l’irréel de cette nuit s’efface et me rende assez de conscience pour continuer jusqu’à chez moi, prendre un bain chaud, un petit déjeuner, dormir.
Je vois passer les gens, et je les dévisage. Comme d’habitude.
Je respire leur odeur et leur souffle, me laisse emporter par leur course…bascule la tête de côté, à chaque passage.
L’humanité.
Et puis il y a ce scribouilleur – il a une mise de scribouilleur – qui s’agite devant moi, malmenant son carnet. Tu écris, toi, n’est-ce pas ? Il ne me répond pas, car j’observe depuis le silence.
Mais je vois dans ses yeux tout un fantasme étrange, qui me transforme de la tête aux pieds, en personnage de fiction. Ils sont comme ça les scribouilleurs, ils ne voient pas l’humanité. Les images leur suffisent.
Une sourire croisé plus tard – je ne peux pas m’empêcher, vraiment, de me marrer à voir sa mine – je bascule la tête de côté, comme pour les autres. Classé.

Ah non ? tient, voilà qu’il me parle.
Heureusement la zombie polie – celle qui prend la relève quand la sauvage dort trop profondément – l’accueille simplement.
C’est un scribouilleur, pas un lourd. Et j’adore, quoi que je puisse en dire, apprendre à connaitre les gens.
Vas-y, suis-moi… et parle, j’ai trop froid pour articuler.
Je ne m’étais pas tant trompée. « gribouilleur ? » qu’entend-il par là ?
Tu veux voir mon carnet ? oh, bien.
Je n’ai même pas conscience des mots que je prononce. Je sais qu’il les transformera, de toute façon, avant de les entendre.
Il me fait un éloge ? ahah ! toi tu ne sais pas dessiner…je me trompe ?
Bon, voilà qu’il neige.
Ah oui, merci, protégeons le saint carnet !
J’ai froid, je veux rentrer, mais il me tient la jambe.
Alors bon, je ne suis pas pressée.
Mais curieuse, ça, perpétuellement.

_________________
« Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans les ténèbres. » Marie EBNER VON ESCHENBACH

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://laborinthique.revolublog.com
PlumeAPapote
Admin
avatar

Messages : 2388
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 26
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Grande prêtresse des Plumes Dorées
Humeur : Gourmande d'histoires

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Eillyn

MessageSujet: Re: Quelques notes et flocons plus tôt...   Lun 1 Fév - 19:21

Hihi ça m'a beaucoup amusée que tu écrives un texte entremêlé à celui du book
J'aime bien ce personnage, simple, naturel, vrai !
Aller au book de reprendre la relève Smile

_________________
L'écrivain suit ses personnages et non l’inverse
 https://smileys.surl




Et n'oubliez pas de participer à la compétition cordiale entre plumes https://smileys.surl


[url=http://www.smil   [img]https://smileys  https://smileys.surl  [url=http://www.smil
Revenir en haut Aller en bas
http://lesplumesdor.forumactif.org
Champignon
Crazy Addict
Crazy Addict
avatar

Messages : 2193
Date d'inscription : 22/01/2015
Emploi/loisirs : Gardien de la forêt

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Chanterelle

MessageSujet: Re: Quelques notes et flocons plus tôt...   Lun 1 Fév - 21:05

Maaah oui c'était trop tentant xD

_________________
« Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans les ténèbres. » Marie EBNER VON ESCHENBACH

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://laborinthique.revolublog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques notes et flocons plus tôt...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques notes et flocons plus tôt...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelques notes de musique pour une fleur
» Quelques notes de musique
» Quelques notes
» Nocturne en quelques notes. (OS post 5x22)^
» Quelques notes imagées sur 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Plumes d'Or :: COMPETITION CORDIALE :: ARCHIVES COMPETITIONS CORDIALES :: Thème : La glace, les neiges éternelles, le froid, la quiétude-
Sauter vers: