Les Plumes d'Or
Bienvenue sur Les Plumes D'Or !

Rejoignez notre communauté de passionnés et participez à nos compétitions cordiales mensuelles (en tant qu'écrivain et lecteur)

Partagez avec nous vos créations (écrits, dessins, musiques etc.) et mesurez-vous à nos membres au moyen des divers jeux de mots,

Nous serions ravis de vous compter parmi les nôtres, pour ce faire inscrivez-vous.

Les Plumes d'Or

FORUM D'ECRITURE
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Très belle inspiration à tous, partagez vos créations (récits, poésies, dessins, croquis etc.) dans tous les thèmes qui vous plaisent et notamment les derniers proposés : la lumière dans tous ses états, les supers-héros & Co. et les intrigues & énigmes ! Le combat, les treillis ... [img]https://smileys à toutes mes plumes

Partagez | 
 

 Le Peuple des Gê - La seconde bataille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Book-In
Addict
Addict
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/12/2014
Localisation : Dans tes songes ...
Emploi/loisirs : Gardien scrupuleux de l'ordre
Humeur : Cannibale Haha ha

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: PRINCE
PSEUDO: Ethelred

MessageSujet: Le Peuple des Gê - La seconde bataille    Dim 22 Nov - 22:36

Dans une contrée lointaine et reculée du monde des Hommes, vivait au sein de l'une des plus majestueuse forêt, le peuple des Gê.
Les Gê puisant leurs pouvoirs dans la force de la nature furent accuser de sorcellerie et contraint à se tenir éloigner des Hommes effrayés par leur puissance.
Les Gê, peuple de grande longévité, bien que nés avant les Hommes se replièrent à l'extérieur du royaume de Heyrrelle et poursuivirent leur existence paisible et en autarcie avec les plus belles créatures que la Terre leur ai donnée : Le Peuple Ailé. Lors de leur installation en ces Terres s'étendant autrefois du Royaume de Liliad au Terres interdites les Gê avaient fait la surprenante découverte de ces créatures aux couleurs éclatantes.
Ils les avaient protégées et choyées jusqu'à l'éclosion.
Le Grand Gê, Vïvyan, avaient tenu à ce que son peuple prenne soin de ces êtres alors c'est en parfaite harmonie qu'ils passèrent les siècles et les siècles.

A l'aube de l'an 4500, avec le Peuple Ailé composé de Azrag et d'Olibri les deux plus anciennes créatures qui mesuraient désormais pas loin de seize pieds et de leurs petits Dioplo, Sigyi et Verxua chacun atteignant les sept pieds, le maintien du secret du peuple de Gê était compromis.
Vïvyan proposa à contre coeur de les relâcher plus loin dans les Terres Interdites, mais tous s'y opposèrent.
- Père, nous ne pouvons les abandonner, ils appartiennent aux nôtres ! S'emporta Keyju en embrassant d'un grand geste la famille des Ailés.
Ces derniers étaient tous serrés les uns contre les autres, le Grand Azrag le menton levé fièrement et sa poitrine émeraude étincelante se soulevant avec hâte, les écailles d'Olibri brillaient d'un rouge feu annonciateur d'une colère dévastatrice tandis que ses narines s'écartaient puissamment.
Les petits Dioplo et Sigyi fixaient leur mère la mine penaude, Verxua quant à elle se blottissait contre le corps épais de son père.
- Maman, allons-nous devoir quitter ces Terres ? Gémit Sigyi
Comme elle ne répondait pas et continuait de fixer l'Assemblée des Gê, Dioplo lui tapota la queue d'une petite main griffue et ajouta : "Les elfes ne veulent plus de nous ?"
- Nous allons nous retirer et vous laisser délibérer, tonna Azrag en ramassant ces enfants en un tour de main et en s'éloignant vers leur caverne.
Ce n'est que lorsque les créatures furent hors de vue que Vïvyan repris la parole : "Nous devons trouver une solution, le peuple des Hommes ne va pas tarder de ce douter de quelque chose et je crains sérieusement les conséquences"
Et pas plus tard que le lendemain, une délégation du Royaume de Heyrelle chevaucha jusqu'à l'entrée de la forêt et demanda audience au Chef des Gê d'un air mauvais.
Vïvyan les reçus dans la salle de réunion, en réalité il s'agissait d'une clairière illuminée d'un éclat doré où l'on pouvait prendre place sur de longs troncs d'arbres aux multiples ramifications qui donnaient l'illusion qu'il s'agissait de véritables êtres vivants.
Le Grand Gê invita les messagers du Roi à prendre place, ces derniers trop impressionnés par les lieux se regardèrent avant de convenir de s'asseoir face aux Conseillers des Gê.
- Le Roi - l'un des Gê renifla de mépris sans que les autres ne relèvent - de source sûre a observé de curieux phénomènes dans cette partie de la forêt - il embrassa les lieux du bras - où vous avez élu refuge - le Gê toussota de plus belle.
- Pouvez-vous nous éclairer quant à la teneur de vos observations ? Demanda calmement Vïvyan.
- Il se passe d'étranges choses par ici....débuta t-il en scrutant la végétation.
Vïvyan attendit sereinement qu'il poursuive.
- Plusieurs nobles au château assurent avoir vu des arbres vieux de mille ans plier alors qu'il n'y avait même pas de vent...des servantes jurent avoir aperçus de longue et larges trainées de feu...murmura le messager.
- Nous vivons dans une forêt très ancienne, ses propriétés sont exceptionnelles, expliqua Vïvyan.
- Vous insinuez que c'est la forêt elle-même qui nous menace en usant de ses ... facultés ? S'inquiéta l'envoyé du Roi.
-Vous menacer ? Jamais voyons, elle vit et s'exprime comme chaque être vivant, et n'oublions pas qu'elle est le berceau de nos peuples.
- Vous contrôlez sa force et souhaitez la retourner contre le Roi !
- Nul ne peut asservir notre Terre ! Aucun Elfe ou Homme n'a la capacité de maîtriser la Nature !
À ces mots une nuée d'oiseaux multicolores passa aux dessus de leurs têtes.
L'un des envoyés du Royaume sursauta et dans son élan manqua basculer tête en arrière.
-Magie noire ! Cracha-t-il avant de se relever d'un bond.
Les émissaires du Roi se retirèrent de la forêt tant bien que mal en trébuchant sur chaque racine sous le regard pénétrant de Vïvyan.
- Le Roi risque d'envoyer la garde vérifier notre forêt, prévient Amaryïne, la compagne du grand Gê.
- Nous devons trouver une solution pour protéger le Peuple Ailé, lança Keyju.



Dans le Royaume d'Heyrelle le Roi trépignait sur son trône de velours rouge. Il ne cessait de jeter de longs coups d'oeil par les fenêtres pour tenter d'apercevoir ses hommes revenant du royaume des Elfes.
Lorsqu'un garde accouru dans la salle du trône quelques minutes plus tard en l'informant de leur retour, il pris une posture hautaine et le somma de lui narrer leurs découvertes.
- Cette...cette forêt est maudite Sir...bégaya le garde.
- Expliquez-vous ! Le hâta le Roi d'un geste de la main qui fit briller les bijoux qu'il portait aux mains.
- Les elfes contrôlent la forêt ! Et toutes les horribles créatures y habitant ! Nous n'avons pour l'instant pas été au bout de nos recherches...nous voulions vous faire part de nos premières trouvailles...balbutia le garde.
Le Roi fit mine de réfléchir intensément en posant son menton sur sa main potelée.
- Nous n'avons pas d'autre choix que de tout détruire pour le bien du peuple et de la cour ! Envoyez les troupes !

La sentinelle des Gê revint se percher sur l'épaule de l'elfe posté à l'entrée de la forêt. Il lui murmura quelques mots dans le dialecte des Gê et il s'envola parmi les pins.
Le Grand Gê recueillit l'oiseau sur sa main tendue. Après qu'il eu piailler dans le creux de son oreille, Vïvyan fronça gravement les sourcils.
Il lança quelques ordres en elfique à ses soldats, ces derniers se précipitèrent en ordre vers le poste de surveillance, leur arc à la main.
Vïvyan atteint l'entrée de la forêt lorsque résonna le cor du Roi d'Heyrelle.
Les elfes venaient tout juste de s'installer à leur postes que le Roi des Hommes commanda l'assaut à ses troupes.
Vïvyan allait crier ses ordres, lorsque sa fille l'interrompit au bord des larmes : " Père ! Nous ne pouvons déclencher une guerre !"
Il la considéra une seconde puis fini par se tourner vers la troupe qui avançait sur la forêt.
- Sir ! Que se passe t-il ? Pourquoi nous attaquez-vous ? Lança-t-il d'une voix puissante qui chemina jusqu'à son destinataire.
Le Roi ne daigna pas répondre, il fit volte-face et retourna au château aux côtés de sa garde rapprochée.
Le Grand Gê se tourna vers ses archers, sa fille posa une main fine sur son avant-bras, le suppliant de ne pas déclencher une guerre.
Les elfes bandèrent leur arcs et visèrent les soldats humains.
Des larmes dorées coulèrent sur les joues de Keyju.
Les Hommes enclenchèrent les catapultes. Les engins chargés par de lourds cailloux basculèrent vers la forêt, Vïvyan ne cilla même pas, les pierres n'atteignirent pas l'enceinte du bois, ils tombèrent lourdement aux pieds des soldats du Roi, lesquels hystériques reculèrent en direction du château.
Malgré les ordres hurlés, ils fuirent dans un grand capharnaüm.

Après cette pseudo attaque des Hommes, le Roi trop peureux ne lança plus aucune offensive envers le peuple des Elfes.
Keyju, la fille du Grand Gê et puissante enchanteresse fit pousser les arbres de la vielle forêt obstruant ainsi la vue du Peuple des Hommes depuis leur tour dans le royaume d'Heyrelle braqué sur la forêt dans le but de les garder à l'oeil.
Ainsi le peuple de Gê aux côtés du Peuple Ailé assura leur pérennité.


_________________
Rien de ce que fait un tueur en série n'est là par hasard
CHATTAM


Avis aux plumes inspirées : NOUVEAU THEME :    [img]https://smileys

Chacun des membres est libre de participer à hauteur de son imaginaire (plusieurs textes, dessins, musiques ou tout autre forme d'Art par membre est autorisée)


Revenir en haut Aller en bas
Champignon
Crazy Addict
Crazy Addict
avatar

Messages : 2163
Date d'inscription : 22/01/2015
Emploi/loisirs : Gardien de la forêt

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Chanterelle

MessageSujet: Re: Le Peuple des Gê - La seconde bataille    Lun 23 Nov - 19:51

Oh ! un texte du book ! cela faisait bien bien longtemps !

C'est joli dis-donc ! Très très joli !

_________________
« Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans les ténèbres. » Marie EBNER VON ESCHENBACH

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://laborinthique.revolublog.com
PlumeAPapote
Admin
avatar

Messages : 2336
Date d'inscription : 17/12/2014
Age : 25
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : Grande prêtresse des Plumes Dorées
Humeur : Gourmande d'histoires

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Eillyn

MessageSujet: Re: Le Peuple des Gê - La seconde bataille    Mar 1 Déc - 22:00

Oh une histoire de zelfes ! Ton titre c'est la seconde bataille, est-ce qu'il y a une histoire antérieure ? Smile

_________________
L'écrivain suit ses personnages et non l’inverse
 https://smileys.surl




Et n'oubliez pas de participer à la compétition cordiale entre plumes https://smileys.surl


[url=http://www.smil  https://smileys.surl  https://smileys.surl  [url=http://www.smil
Revenir en haut Aller en bas
http://lesplumesdor.forumactif.org
Book-In
Addict
Addict
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 19/12/2014
Localisation : Dans tes songes ...
Emploi/loisirs : Gardien scrupuleux de l'ordre
Humeur : Cannibale Haha ha

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: PRINCE
PSEUDO: Ethelred

MessageSujet: Re: Le Peuple des Gê - La seconde bataille    Lun 7 Déc - 21:23

Merci Champi, merci Plume ! Oui il y a d'autres histoires concernant les Gê, mais à retravailler et certaines ne sont encore que dans mon esprit

_________________
Rien de ce que fait un tueur en série n'est là par hasard
CHATTAM


Avis aux plumes inspirées : NOUVEAU THEME :    [img]https://smileys

Chacun des membres est libre de participer à hauteur de son imaginaire (plusieurs textes, dessins, musiques ou tout autre forme d'Art par membre est autorisée)


Revenir en haut Aller en bas
 
Le Peuple des Gê - La seconde bataille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille de Carentan. Scènette au 1/72e
» 38- La bataille des deux peuples
» La seconde et courte vie de Bree Tanner
» [Rapport de bataille-1500pts] U'zhul vs Gotrek
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Plumes d'Or :: COMPETITION CORDIALE :: ARCHIVES COMPETITIONS CORDIALES :: Thème : Les griffons, les licornes, les pégases et les dragons !-
Sauter vers: