Les Plumes d'Or
Bienvenue sur Les Plumes D'Or !

Rejoignez notre communauté de passionnés et participez à nos compétitions cordiales mensuelles (en tant qu'écrivain et lecteur)

Partagez avec nous vos créations (écrits, dessins, musiques etc.) et mesurez-vous à nos membres au moyen des divers jeux de mots,

Nous serions ravis de vous compter parmi les nôtres, pour ce faire inscrivez-vous.

Les Plumes d'Or

FORUM D'ECRITURE
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Très belle inspiration à tous, partagez vos créations (récits, poésies, dessins, croquis etc.) dans tous les thèmes qui vous plaisent et notamment les derniers proposés : la lumière dans tous ses états, les supers-héros & Co. et les intrigues & énigmes ! Le combat, les treillis ... [img]https://smileys à toutes mes plumes

Partagez | 
 

 Thème de la semaine : les saltimbanques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Champignon
Crazy Addict
Crazy Addict
avatar

Messages : 2193
Date d'inscription : 22/01/2015
Emploi/loisirs : Gardien de la forêt

Identité jeu "Quête"
CATEGORIE: ENCHANTERESSE
PSEUDO: Chanterelle

MessageSujet: Thème de la semaine : les saltimbanques.   Ven 4 Sep - 23:17

Tout d’abord, un film. Tale of Tales, de Matteo Garonne. Il s’ouvre, sur un silence des plus absolu, sur une paire de jambes, en collants orangés rayés horizontalement, de dos, marchant. Puis la caméra monte, et l’on suit l’homme, emperruqué, qui marche dans la rue. Et les regards. Ses regards sur les autres saltimbanques et les regards des autres sur lui. Quelques scènes anodines encore, de ces danseurs-acteurs-clown ambulants, qui se préparent à un spectacle. Leurs regards, vers la scène, et ceux qui s’y produisent. Tableau. Dans le fond : le sujet principal, un des personnages centraux du film, encadré de noir, stoïque comme si elle posait pour un tableau de maitre. Voilà celle qui regarde le spectacle, celle pour qui il a lieu. Mais c’est elle qu’on regarde, elle qui est au centre de l’attention. Les saltimbanques, dans cette scène, nous ont menés à elle, au sujet principal. Divine mise en abîme. Maintenant qu’on la tient, du regard, cette femme, on ne va plus la lâcher. Maintenant, l’âme du spectateur est collée à la sienne, ses yeux y sont rivés, fixés, attachés pour le meilleur… et pour le pire. Voilà comment le saltimbanque prépare le spectacle. Sans une parole, juste un jeu de regards, et nous voilà happés, que dis-je, pris au piège du spectacle (du film) jusqu’à la dernière note de musique de son générique, et même encore après, au chemin du retour, lorsque je marche, dans la nuit noire, sous les étoiles et la chaleur qui m’écrase, sur le sentier jusqu’à chez moi. Ensorcelés.
Les saltimbanques reviennent, au cours de ce film sublime, autant dans la mise en scène que dans les images magnifiques qu’il nous fait voir, tout à la fin. Ils ferment le spectacle. La dernière image est un équilibriste sur une corde enflammée, traversant la cour centrale d’un castel perché, avec une perche si longue qu’il en toucherait les autres bords. Et générique. Mais le thème du cirque ne disparait jamais vraiment. La cohérence demeure, si l’on suit bien. Les saltimbanques, toujours, sont présents et sont à l’honneur. Même s’ils se font discrets, même s’ils n’apparaissent pas et même s’ils disparaissent. Après tout, ce ne sont que des passeurs, jamais les personnages centraux.

Chalon sur Saône, du mardi 22 au lundi 27 juillet de cette belle année 2015, un festival, renouvelé tous les ans, rassemblant tous les saltimbanques, festivaliers, artistes de rue qui arrivent à s’y entasser. Des compagnies de danseurs, des mimes, des marionnettistes… un vieil homme dans sa vieille caravane, qui nous raconte, à un public de chalands triés sur le volet (les onze premier qui passent, car il n’a que onze places dans sa toute petite caravane) l’histoire de Jeanne d’arc avec force contrepèteries et autres accessoires comme une meringue déguisée en champignon hallucinogène, dans laquelle il nous fait croquer pour nous mettre un peu dans l’ambiance. Parce que Jeanne la bergère entend des voix, allongée sous son arbre à fée, à garder les moutons en plastique que l’homme a disposés sur sa France découpée dans du gazon anglais (où quelques touffes de mauvaise herbe résistent encore et toujours à l’envahisseur). Quelques blagues et une porte d’Orléans en carton plus tard, Jeanne la serviette en papier prend feu sous nos yeux ébahis et s’envole enfin de quelques centimètres « vous ne me direz pas, avec ça, qu’elle n’était pas sainte » plaisante le vieil homme après notre « ooohh » collectif et émerveillé. Il y a de la merveille, dans sa petite roulotte de 1926, qui a placardée sur la porte une citation de Courbet (Gustave), qu’il m’est impossible de retrouver, mais qui se résume en celle-ci : « le réalisme n’est que la négation de l’idéal ».
Nous attraper dans un regard, capter l’attention de la foule, ensorceler celui qui passe pour lui raconter une histoire, lui faire voir des merveilles, le faire chanter, faire monter des enfants dans un manège à musique fabriqué à partir d’une vieille automobile-orge de barbarie mais intitulée « orge à rêves », avec des petits nuages et tout… et cette jeune femme qui nous raconte l’histoire d’une bulle qui parcourt le monde, tout simplement, avec quelques illustrations dans un théâtre de carton, de sa petite voix fluette…
Tout ça pour vous dire quoi ? non, pas grand-chose… les saltimbanques ne sont que des passeurs, qui nous attrapent pour nous raconter autre chose, mais, juste une fois, c’est bien sur eux que je pose mon regard.

_________________
« Il y a deux catégories d’êtres intelligents : ceux dont l’esprit rayonne et ceux qui brillent ; les premiers éclairent leur entourage, les seconds le plongent dans les ténèbres. » Marie EBNER VON ESCHENBACH

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://laborinthique.revolublog.com
 
Thème de la semaine : les saltimbanques.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thème de la semaine : les saltimbanques.
» Thème de FEVRIER 2012: " MISE EN SCÈNE " (FIN 26/02/2012)
» Animation Forum semaine 06-2013
» Mariage thème Jane AUSTEN
» [Thème] Cirque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Plumes d'Or :: JARDIN DES ARTS :: COMPTES RENDUS DIVERS DU CHAMPI-
Sauter vers: